À propos

Bonjour !

Je m’appelle Christophe Ducamp, j’ai 57 ans et demeure passionné par les valeurs et principes de l’IndieWeb. Essayant tant bien que mal d’apprendre le code, je rencontre toujours de grosses difficultés à implémenter quelques fonctionnalités basiques pour améliorer mon site personnel.

Convaincu par les arguments de Manton Reece dans son article “IndieWeb Generation 4 and Hosted Domains”, j’ai démarré cette instance le lundi 26 mars 2018 par une période d’essai afin d’essayer une architecture envisageable pour mes enfants.

Mon plan de route personnel indieweb pour 2018 sera mis à jour sur https://indieweb.org/User:Christopheducamp.com

L’offre Micro.blog

Pour un montant de 5 USD par mois, Micro.blog vous permet de créer et d’héberger un microblog sur votrenomutilisateur.micro.blog ou votre propre nom de domaine. L’offre comprend la publication croisée de vos messages sur Twitter et Facebok, les pages, thèmes et la publication à partir du web, IOS et du Mac.

Génération IndieWeb 4 et domaines hébergés

Naturellement, en raison des objectifs de Micro.blog, je vois beaucoup de discussions sur la “possession de votre contenu”. C’est un élément important de la mission de Micro.blog que de prendre le contrôle des réseaux sociaux fermés et financés par la publicité et d’accepter à nouveau de poster sur nos propres blogs.

Mais que signifie posséder notre contenu ? Devons-nous installer WordPress ou un système de blogging développé en interne pour qu’il soit considéré comme une véritable propriété de contenu, où nous avons le code source et l’accès direct SFTP au serveur ? Non.

Si c’est notre définition, la propriété du contenu sera réservée en permanence aux programmeurs et aux techniciens qui ont des heures à consacrer à la configuration du serveur.

IndieWebCamp a un tableau des générations illustrant le cheminement des adopteurs précoces aux utilisateurs traditionnels. Eli Mellen soulignait dans un post récent la nécessité de combler le fossé entre les aspects techniques des outils IndieWeb et les plateformes plus accessibles. Avec Micro.blog spécifiquement, l’objectif c’est la “génération 4”, et je pense que nous sommes sur la bonne voie pour y parvenir.

Je veux que la publication de blog soit aussi facile que de tweeter. Rien de moins n’est suffisant pour Micro.blog. Vous remarquerez que lorsque vous utilisez Twitter, ils ne vous demandent jamais d’accéder à SFTP à l’intérieur de twitter.com afin de configurer votre compte. Ils ne vous demandent pas d’installer quoi que ce soit.

Des logiciels plus puissants que vous pouvez personnaliser sans cesse auront toujours leur place. Il est bon d’avoir une gamme d’options, y compris de l’open source à bricoler. C’est souvent là que commencent certaines des meilleures idées. Mais trop souvent, je vois des gens se perdre dans les mauvaises herbes des plugins et des thèmes, attirés par le mythe selon lequel vous devez vous auto-héberger avec WordPress pour faire partie de l’IndieWeb.

Posséder votre contenu ne concerne pas les logiciels portables. Il s’agit d’URLs et de données portables. Cela concerne les noms de domaine.

Lorsque vous écrivez et publiez des photos sur votre propre nom de domaine, votre contenu peut survivre à n’importe quelle plateforme de blogs. Ce mois-ci c’était le 16ème anniversaire de blog sur manton.org, et durant cet intervalle j’ai changé plusieurs fois de plateformes de blogs et de fournisseurs d’hébergement. Les messages et les URLs peuvent tous être conservés grâce à ces modifications, car il s’agit de mon propre nom de domaine.

J’ai été déçu quand Medium a annoncé qu’ils cessaient de soutenir les noms de domaine personnalisés. Je suis lié à la copie de l’Archive Internet parce que la page d’aide de Medium à ce sujet n’est plus disponible. Si leur politique est toujours « pas de domaines personnels »  , c’est un revers pour le web ouvert, et ça condamne Medium à la même impasse que les URL twitter.com/nomutilisateur.

Si vous ne pouvez pas utiliser votre propre nom de domaine, vous ne pouvez pas le posséder. Votre contenu sera toujours coincé dans ces URLs silos, redevable aux caprices de la chronologie algorithmique et des priorités changeantes de l’équipe de direction.

En ce qui concerne les blogs hébergés sur Micro.blog, nous encourageons tout le monde à associer un domaine personnalisé à son contenu, et nous lançons un SSL gratuit et conservons les redirections pour les anciens messages sur le contenu WordPress importé. Nous pouvons en faire plus.

Je travaille maintenant sur la prochaine version de l’application macOS pour Micro.blog, qui comporte plusieurs comptes et même plusieurs blogs sous le même compte. Voici une capture d’écran de l’écran des paramètres :

Capture d'écran Mac

L’objectif de Micro.blog n’est pas d’être un fournisseur d’hébergement temporaire, avec des utilisateurs vraiment “sérieux” qui finissent par passer à autre chose (bien que nous rendions cela si facile). Nous voulons que l’hébergement Micro.blog soit la meilleure plate-forme pour posséder votre contenu et participer aux communautés Micro.blog et IndieWeb.

Intentions éditoriales :

  • découvrir la plate-forme et ses services (Applications MacOS et Android)
  • me faciliter la vie pour parvenir à cross-poster quelques notes et photos personnelles sur les silos sociaux Facebook et Twitter
  • étudier et dompter diverses interfaces de publication (mobile, desktop et web)
  • concevoir une syndication à partir de mon site web personnel à ranimer

Contact

Ouvert ici à tout échange en français sur vos suggestions pour m’aider dans ces bricolages de ce micro.blog… N’hésitez pas me joindre directement par SMS au +336 32 03 97 96 pour toute information sur ma stratégie web.

xtof @xtof
Un Webring IndieWeb 🕸💍