L’arbre des voyelles - (Giuseppe Penone, 1999)

Moulage en bronze d’un chêne de 30 mètres de long, lettres de bronze.

Un bronze vivant, conçu pour être brisé et absorbé par la nature environnante :

(…) Là où les branches touchent le sol, des arbres sont nés mais d’essence différente du chêne. Les arbres que l’on peut voir aujourd’hui sont le peuplier argenté, l’if, le frène et l’aulne.

À suivre d’ici 100 ans avec les collapsologues :)

xtof @xtof
Un Webring IndieWeb 🕸💍